samedi 29 janvier 2011

Bono

Pour ceux et celles qui étaient en piste hier soir, vous pourrez revoir sur « PLUZZ.fr » (France télévision replay) l’émission … la fameuse émission du non moins fameux Georges Pernoud = THALASSA

Et oui pour ceux qui pensent que c’est une émission de ringards et vieux marins uniquement et bien je leurs dis …merde
Pourquoi ??? c’est une des rares émission qui parle de surf

Le 28 janvier 2011 Thalassa nous propose un petit reportage sur un mascaret … le BONO en Indonésie.

C’est l’équipe Girondine de St Pardon qui est composée pour cette fois de Patrick, Antony, Bagé et Fabrice. Ils ont surfé en toute infidélité à la Dordogne, le mascaret « Bono » situé du coté de Sumatra.
Mascaret surfé pour la première fois…

La vague d’un mascaret n’est pas a dénigrée, ils surfent avec de grandes planches (SUP) sur des vagues, même si elles sont molles au take off, de belles tailles.
Enfin voir une bande de potes s’éclatés sur des vagues, c’est toujours plaisant !! non ?

vendredi 7 janvier 2011

Pauline Beugniot

Il y'a des rencontres qui marquent les esprits... C'est sur un contest de surf que j'ai eu la chance de rencontrer Pauline avec une amie à elle la 1ère fois. Je remercie au passage Emilie qui m'avait invité à exposer sur la Bud Bud contest. Je découvre une jeune femme très cool avec qui je sympathise tout de suite. J'avais déjà entendu parler de Pauline avant et j'avais déjà vu ses productions, puis Jule D Boa et Isa qui fait parti de la fameuse Longboard Dossen Team m'en avaient parlé aussi suite à leur passage chez JB au Walako surf shop où Pauline exposait. Pauline est une jeune artiste liée au surf. Alors je lui ai demandé si un jour elle aurait bien voulu qu'on en discute autour d'un thé via le net un de ces matins, chose qu'elle accepta. Alors : Interviou (comme on dit chez nous).

9h14 de matin, pas très réveillé le mug de café à la main...

Longboard Dossen : Salut Pauline !


Pauline Beugniot : Salut, salut !

LD : merci d'avoir accepté cette demande de si bon matin.

P.B : (avec un gros sourire) Merci à toi.

LD : Peux-tu te présenter ? Moi je te connais mais pour les autres...


P.B : Je m'appelle Pauline Beugniot, j'ai 26 ans, je peins, je surf.


LD : Les débats sont fixés ! Comment tu en es venue à tout ça, j'entends le surf ?


P.B : En fait, je suis issue d'un famille de surfeurs. Mon papa surfait beaucoup mais c'était un kneeboarder. J'ai surfé des années en shortboard sur les vagues de Montalivet, et depuis quelques années je surf le plus souvent longboard qui me semble plus adapté pour moi, même si il m'arrive de sortir une petite planche. Ce qu'il y a de bien avec le surf c'est les émotions qui en découlent, il y a aussi un côté intime...

LD : Tu me m'expliquer, un souvenir ?


P.B : Il y a toujours de l'adrénaline selon les conditions et aussi il y a des moments plus doux où l'on se prend à observer ce qui se passe autour avec des couleurs magnifiques parfois.
Mon plus beau souvenir ? C'est une image qui va m'accompagner très longtemps... Un jour j'ai fait une compétition c'était avec mon papa. Le but c'était de surfer tous les deux, moi en shortboard et mon père en kneeboard, et sur la même vague. Un pure moment et très intense en émotion pour moi, un très très beau souvenir.

LD : Très beau souvenir en effet que peu de personne ont... Et si on parle un peu plus d'art ? Ca vient d'où tout ça ?


P.B : Je pense que je suis née avec des pinceaux dans les mains (rires), j'ai toujours dessiné, je tiens ça de mon Papa aussi qui était artiste. L'art a toujours été mon univers plus que les poupées depuis toute petite.

LD : On peut parler de tes techniques ?


P.B : L'aquarelle, l'acrylique la gouache font partis de mes techniques de base. Mon père m'a guidé et j'exerce en autodidacte.


LD : Et le Surf Art ?

P.B : Le Surf Art est un mouvement où l'on montre à chacun qu'il est possible d'être original, il existe tellement de choses. C'est aussi un tremplin pour certaines marques, leurs identités jouent dessus. Je considère que de mon côté c'est une évolution. A la base, je ne faisais pas ça du tout. J'adorais étudier le corps en mouvement. Une amie artiste, Gali, m'a aidé sur mon travail d'esquisse quand j'étais plus jeune. Vient alors l'idée d'associer le surf. J'y voyais des courbes des lignes, de couleurs, la glisse plus cool du longboard m' permis de mieux ressentir et observer les éléments extérieurs. Une envie simple et profonde voulait que je le reformule sur papier ou sur toile ces sentiments remplis de belles images, ces impressions de bien-être issues de moments uniques. Maintenant pour le Surf Art, je pense qu'il faut être très proche du surf, le surf est une expression corporelle, de l'art en somme. Alors un surfeur est-il un artiste ? Tu vois, je pense qu'on est tous des artistes, parce qu'on est tous capable d'aimer et d'être aimé.

LD : Wow ! Je note, c'est une très belle expression qui devrait être un message à porter à tous celles et ceux qui surfent.


P.B : (Rires) Elle est venue naturellement !

LD : (rires) Ouais mais c'est très joli en tous cas ! Dis-moi humainement ça t'as apporté quelque chose alors ? Et Financièrement est-ce viable ?


P.B : Montrer et partager
mon art m'a beaucoup apporté, ce pas que je fais vers les autres m'a été bénéfique. C'est aussi grâce aux autres que j'évolue et crois moi au début j'avais du mal à me déclarer "artiste". Les rencontres enrichissent et la reconnaissance aussi surtout dans notre activité. Côté finance : je fais des travaux à droite et à gauche. Ce n'est pas tout les jours facile... Mais tu vois, je vis avec quelqu'un d'exceptionnel qui me soutien dans ma démarche et qui m'apporte énormément sur le plan humain...

LD : Profession difficile, mais voilà quand il y a des sentiments, on se sent plus fort.


P.B : Exactement. Ca vaut toute les richesses du monde.

"sourires communs".

LD : Bon sinon chère amie, 2010, un bon cru ? Et tes projets tu en est où ???


P.B : J'étais corps et âme dans mon travail et 2010 est une année de réussite d'avril à septembre j'étais en exposition à droite et à gauche. Même si c'est fatiguant en terme de logistique, c'est très positif.
Et puis, c'est tout chaud, tout nouveau, je fais partie d'un collectif d'artistes depuis peu. D.S.A (Daily Surf Art) qui regroupe des artistes de tous pays qui surfent et peignent. Qu'est ce que c'est ? Le slogan le dit assez bien : We surf, We paint... We bring you new waves everyday. Chacun à son style et c'est la force de ce collectif.

En Juillet 2011, je serai sur le Medoc Art Surf (http://medocartsurf.com) qui a pour but de faire découvrir cet univers du Surf Art. Cette année l'exposition aura lieu à Soulac avec mes amis comme Rémi Blanc, Cyril Geoffroy, Gesa Ronge, Eric Pometan et Robbie Conder.
Sinon je vais travailler aussi sur l'image d'une marque grâce à Romain Chapron : UhainaPo, une entreprise qui fabrique des pirogues et des pagaies pour Stand Up Paddle.

LD : Hé bien ça en fait des choses et c'est plutôt positif tout ça ! Si on veux te voir en Bretagne il va falloir prendre rendez-vous avec ta secrétaire !


P.B : Hahahaha, je n'en ai pas, je gère toute seule !


LD : Je parlais de Bretagne et je sais que tu es déjà venue...

P.B : Je suis allé en 2010 en Bretagne, sur la côte nord au début, précisément sur l'île de Batz. Ca tombait bien en fait car à cette période j'avais besoin de me ressourcer. J'avoue que j'ai été saisie d'émotions quand j'ai découvert cette région. J'ai fait un plein de nature, d'oxygène à un moment de ma vie où j'en avais besoin. A part la Réunion, je n'ai rien vu de tel en terme de beauté de paysages. C'est une très belle découverte et la mentalité des gens est très touchante. De façon générale les bretons sont accueillants, même les commerçants ont toujours le sourire et un petit mot sympa ! A refaire obligatoirement.


LD : ... Et tu es la bienvenue quand tu veux ! Comme à chaque
fois Longboard Dossen laisse le mot de la fin à ses invités ainsi que le choix de la musique. On te remercie énormément, Pauline pour ce joli moment, pour ta gentillesse. On te souhaite tout plein de réussite aussi. A très bientôt. On commence 2011 avec toi et nous avons décidé que tu serais si tu le veux bien notre marraine 2011. A toutes celles et tous ceux qui nous on lu rappelez-vous de la phrase de Pauline : "On est tous des artistes car on est tous capable d'aimer et d'être aimé."

P.B : Merci beaucoup je suis très touchée... Je terminerai en disant qu'il faut aimer la vie et garder le sourire.
J'ai une pensée pour les filles. Vous avez bien du courage d'être à l'eau, le surf n'est pas qu'un sport d'homme. Je trouve d'ailleurs que l'esprit des filles est plus ouvert. Selon les endroits les types sont pas toujours cool. Je suis ravie de partager avec des filles aussi à l'eau. Pleins de bisous à tous, à très vite, et merci...


Retrouvez Pauline et ses travaux sur son site : http://www.pauline-b.com et sur Daily Surf Art : http://dailysurfart.blogspot.com

jeudi 6 janvier 2011

voeux

Bloavez mad 2011

nous profitons de cette nouvelle année pour remercier tous les surfeurs et surfeuses qui nous lisent depuis plusieurs années déjà.
l'année 2010 à été assez pauvre en surf ... enfin sur nos cotes "nord bretonne" mais nous espèrons que cette nouvelle année 2011 vous apportera de belles sessions ... et à nous aussi !

santé, bonheur, surf,noseriding ... quoi de plus pour cette année ????


a bientot