vendredi 31 août 2012

Actualité surfistique

Réflexion sur l'actualité surfisitique trouvé sur Fbk : 

Bon y'a des requins à la Réunion et c'est loin d'être nouveau (je salue d'ailleurs tes mes amis de là-bas), y'en a aussi en Australie... On a le temps de mourir 10 fois avant d'arriver dans l'eau si on va par là... 
Et puis je trouve ça trop facile... 
Est-ce qu'on parle de la Bretagne ??? Hein ??? Non ??? 
De ce territoire hostile où on peut se faire attaquer par des phoques gris aigris ? Des marsouins ronchons ? Des macareux hargneux ? Des cormorans qui te foncent dessus en te prenant pour un bar ou un lieu ? Des oies bernaches qui viennent te coller l'hiver parce qu'elles se caillent les plumes ? Des ormeaux (sâles bêtes !) qui viennent se coller sous ta board et que tu as un mal fou à décoller ? Des bigorneaux langoureux qui trouvent rien de mieux que de faire des glissades sur ta board et toi de t'exploser les orteils dessus ? Des étrilles qui viennent te charcuter le panard pendant que tu te glisses dans les rochers pour aller surfer le reef ? Des bombardements intempestifs des mouettes qui se prennent pour des kamikazes ? Des vaches qui te prennent en chasse alors que tu traverses leur pré avec un longboard (courir avec un longboard c'est hyper pratique !) et risquer de te prendre un coup de corne ? Et de la vive qui vient te piquer le panard alors que tu vas sur ton beach break préféré ? Et prendre du mazout du Prestige et autre Erika sur la tronche alors qu'on a rien demandé ? Ces rochers lissent qui t'attaquent et viennent te mettent un pain au menton avec 4 points de sutures à la clé (enfin bref tu t'es cassé la gueule mais c'est mieux de dire que c'est un rocher qui t'en a foutu une)? 
 
Et pourtant... 

On va surfer même quand l'eau est à 7°c et on est respectueux de tout ça (sauf des pollutions liés à l'homme) en sachant qu'on fait parti de cette nature. Quand on ne le sent pas ou bien que c'est dangereux, on y va pas, on va voir ailleurs, on va boire un coup, ou on fait autre chose comme rapporter des croissants à sa chérie parce qu’on est parti surfer à 6h30 du mat'...