vendredi 12 août 2016

Endless Summer - Un été sans fin.

Quand j'étais petiot, et que je me suis pris ma première vague sur la tronche et que je me suis retrouvé sur le sable après une machine à laver en mode essorage, je me suis dis : " j'y retourne ". La seconde chose que je me suis dis c'est qu'une vague qui pouvait me projeter ainsi on pouvait faire quelque chose dessus. A l'époque ici un BZH nord, il n'y avait pas grand chose et quelques rares surfeurs évoluaient sur les vagues molles de ce qui est aujourd'hui une zone surf fréquentée.. C'était le début des années 80.

Et puis on commence à se débrouiller avec les moyens du bord en bidouillant des trucs pour glisser sur les vagues et vient cette première sensation : le premier vrai ride. Ce truc qui résonne en vous, vous donne des frissons et qui vous dit : C'est bon, ça glisse, c'est génialissime !!!

Puis vient le temps où l'on cherche des infos pour progresser et trouver des films. Je vais passer pour un vieux con mais à l'époque : pas de youtube ni de dailymotion et autre vimeo, non, que dalle. C'était la bonne vieille vhs et encore quand on avait la chance d'avoir des parents qui avaient un magnétoscope !
Et puis au détour de trouvailles incongrues, je suis tombé un jour chez ce type qui louait des vidéos sur un film et sur la couverture figuraient deux surfeurs sur fond de nuances orange, jaune et rouge. Le choc pour moi qui était venu chercher un dessin animé !

Je me suis empressé de rentrer chez moi, dire à ma mère que j'avais trouvé un film et de filer à fond dans la chambre des parents regarder ce film dont la couverture m'intriguait.

La première image vous met directement dans le bain : Deux surfeurs devant un soleil couchant. On a tous rêver un jour où l'autre de surfer au soleil couchant sans personne. Et puis il y a cette musique toute douce un peu retro qui nous fait penser à la Calif', la fameuse musique du groupe The Sandals qui est, au fil du temps devenue indissociable de ce film.

Pour résumer, c'est l'histoire de deux types : Mike Hynson et Robert August qui décident de partir de chez eux pour réaliser un été sans fin. Ils partent donc un peu partout autour du monde à la rencontre de vagues et d'autre surfeur comme le non moins connu Nat Young. 

De gauche à droite : Robert August, Mike Hunson et Bruce Brown
A la sortie de ce film en 1964, classé comme documentaire, Bruce Brown n'a pas trouvé le succès escompté, il a donc décidé de parcourir les States accompagné par Mike Hynson, son film sous le bras avec des disques pour mettre un peu de musique, Bruce et Mike faisant les commentaires en direct lors des projections.

Le résultat fût simple : de nombreux surfeurs ayant vu ce modus vivendi ont décidé eux aussi de se lancer dans l'aventure en voyageant pour trouver cet été sans fin : The Endless Summer. Le surf trip prenait ainsi toute sa mesure. 

Aujourd'hui le film ressort pour le bonheur de nombreux surfeurs dont la jeunesse a été bercé par cette musique et ces images d’anthologie.

Profitez des séances en cinéma pour sa seconde sortie pour revoir ou tout simplement découvrir ce film sur grand écran ne serait-ce que par curiosité et voir comment on surfait dans les 60's.

A noter que ce film a eu une suite : Endless Summer 2 : Chasseur de vagues sorti le 3 juin 1994.

Bonnes séances à vous tous et bons rides sous ce beau soleil d'été.



Projections : (Elles sont toutes en VO. 

Vendredi 12 août : 
- Cinéma Sainte Barbe à Roscoff à 17h15
- Les Studios à Brest à 18 h  et à 22h

Samedi 13 août : 
- Les Studios à Brest à 18h et 22h

Dimanche 14 août :
- Les Studios à Brest à 18h et 22h

Lundi 15 août : 
- Les Studios à Brest à 18h et 22h

Mardi 16 août : 
- Les Studios à Brest à 18h et 22h

Retrouvez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/Longboard-Dossen

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire et bons rides à vous !